lundi 20 octobre 2014

De Tupiza (Bolivie) à Salta (Argentine) que de changements

Après notre petit tour en 4x4, nous avons repris une vie normale avec nos vélos. Nous avons difficilement quitté la sympathique ville de Tupiza et la piscine de l'hôtel pour mettre le cap vers l'Argentine. Beaucoup de changements avec ce passage de frontière : température, altitude, circulation, accent, monnaie, nourriture, ...
El espinazo del diablo dans la quebrada d´Humahuaca

Les Québécois
Tout d'abord, un petit mot sur nos amis Québécois avec qui nous avons passé un mois entier : c'était fort sympathique et nous espérons les revoir. Le Québec a gagné quelques places dans la longue liste des pays que nous souhaitons visiter !
Comme Charles et Denise avaient du mal à suivre notre rythme, c'est avec un pincement au coeur que nous avons décidé à Tilcara de les laisser prendre un peu d'avance... Ils ont donc continué leur route seuls pendant que nous marquions une petite pause nécessaire pour les enfants. Cela a été très productif pour Charles qui a pu finaliser le montage d'une vidéo intitulée "CharDen Vélomonde chez les Bretons". Cela ne lui a certainement pas laissé beaucoup de temps pour s'améliorer à la quena (flûte traditionnelle andine) !
  

Nous vous invitons aussi à jeter un oeil sur leur blog ainsi qu'aux belles photos de Denise :
http://chardenvelomonde.blogspot.com.ar/
http://www.pasparta.net/charlipicasa/SudLipez

Charles essaye de sortir un son de sa quena !
Tupiza (Bolivie) - La Quiaca (Argentine)
Notre départ de Tupiza se fait dans une magnifique vallée aux couleurs rouges. Nous avons beaucoup apprécié cette ville où l'atmosphère est bien différente des autres villes boliviennes. Un avant goût de l'Argentine ? Nous pédalons un jour et demi pour rejoindre Vilazon ville frontière avec l'Argentine. Ce qui nous permet de planter une dernière fois notre tente en Bolivie. Il fait chaud et il y a encore quelques belles côtes avant la redescente de l'Altiplano qui se fera en Argentine.

Départ de l´hôtel Mitru de Tupiza


On est contents de reprendre les vélos après notre longue pause à Tupiza


Ecole improvisée dans un abri bus en bambou (il y avait des tables et des chaises !)

Le passage de la frontière est assez long : 2h30, toutes les sacoches sont passées au scanner comme dans un aéroport ! Nous profitons du taux de change très avantageux entre les Bolivianos et les Pesos argentins, pour un euro nous avons 16 Pesos argentins alors que le cours officiel est 1 euro pour 10 Pesos argentins : merci les Bisons pour le tuyau !!
Emma patiente à la frontière argentino bolivienne

Ils sont partout ! Les collègues de Jé comprendront 


A La Quiaca nous nous installons, sur les bons conseils de Sandrine, à l'Hostel El Apolillo : accueil chaleureux, rencontres avec d'autres voyageurs. Javier le propriétaire prépare dans son four à bois différentes pizzas toutes succulentes. Dans une ambiance très conviviale, nous mangeons jusqu'à plus faim. Au final, il divise la facture des produits nécessaires à la confection des pizzas entre tous les convives et sa famille. Nous paierons 22 euros pour le repas, la nuit, le petit déjeuner et une douche bien chaude !

Devise de l´hotel El Apolillo : ¨Si tu penses que l'aventure est dangereuse, saches que la routine est mortelle.¨
Justin partage ses jeux avec Simona (la fille de Javier)
Javier nous apporte une de ses pizzas maison dont il a le secret

La Quiaca - Salta : Découverte de l'Argentine
Ça y est nous sommes en Argentine. Le changement est progressif depuis la frontière, la ville de La Quiaca ressemble encore à une ville bolivienne. Ensuite nous roulons pendant 100 km sur une route assez monotone avec des barbelés des deux côtés, ce sont pourtant des champs de lamas comme en Bolivie : les bivouacs vont être plus difficiles ici !
Adios Bolivia

Viva Argentina

Nous descendons la quebrada de Humahuaca classée au patrimoine mondial de l'UNESCO. En perdant de l'altitude, il commence à y avoir des arbres et aussi de l'herbe. A Tilcara nous plantons notre tente dans un vrai camping pour la première fois du voyage. L'herbe est bien grasse, il y a des hamacs , un babyfoot, des barbecues, des chaises et des tables à l'ombre, nous nous sentons en vacances ! Le dimanche nous faisons une randonnée pour voir la cascade dans la gorge du diable, les paysages sont magnifiques.

C'est beau, hein !

En Argentine il y a des arbres ...
Nous avons franchi le tropique du Capricorne (et aussi ce ruisseau)
C´est sûr, nous sommes en Argentine ! 



Camping de Tilcara : trop content de voir de l´herbe, on s'arrête 2 jours 
Paysage près de Tilcara en montant à la gorge du diable et la cascade
Charles et Denise partent sans nous de Tilcara, bonne route à eux !

A Tilcara nous dévouvrons une spécialité argentine : les glaces ! Les Argentins en rafole, nous verrons plus tard à San Salvador de Jujuy des files d'attente immenses à toute heure du jour dans les nombreux glaciers.
Après Tilcara nous continuons tranquillement notre descente jusqu'à Purmamarca et la Montagne aux 7 couleurs avant d'arriver à San Salvador de Jujuy (prononcer rourouille). La chaleur est de plus en plus difficile à supporter, nous roulons le matin ce qui permet aussi d'éviter le vent de face qui se lève à midi. Le trafic routier n'a plus rien à voir avec la Bolivie et le Pérou : ici il y a des voitures et pas seulement des bus et des camions.

Nous découvrons avec plaisir les glaciers argentins, ici au Grido de Tilcara
Sortie de Tilcara, il y a pire comme endroit pour faire du vélo

La montagne aux 7 couleurs à Purmamarca



On est sur la lune ?

En Argentine, il y a des arbres avec des mûres
Nous restons 2 jours à San Salvador de Jujuy pour pouvoir continuer nos dégustations de glaces et notre recherche amusée de pains au chocolat. Nous en apercevons un seul dans un emballage plastique au Carrefour Market, et oui il y a des Carrefour ici ! Gros changement par rapport aux tiendas boliviennes (épiceries) dont le produit principal en stock est le "no hay"  littéralement "il n'y en a pas" en espagnol. En Argentine il n'y a pas de tienda mais des despensa et des almacen. Nous découvrons aussi l'accent du coin, ils prononcent tout avec des "che" partout : dur au début de se faire comprendre. A San Salvador de Jujuy, pendant que les gars font leurs emplettes dans un vrai magasin de vélo (il faut réparer les rayons cassés sur un des tandems), les filles peuvent apprécier au Culturarte une très belle exposition d'Eduardo Santiago (artiste argentin).


Il nous reste seulement 50 parfums de glaces à tester

Après San Salvador, nous continuons sur la route 9 que nous empruntions depuis la frontière. Sur ce tronçon, appelé la corniche, elle devient toute étroite (4m) et est interdite aux camions : un vrai bonheur pour les cyclos mais la chaleur est écrasante (37°C). Nous roulons une partie de la journée avec Carla, une Brésilienne de Buenos aires parlant un bon français qui fait son premier voyage à vélo. Elle découvre les " joies" des crevaisons à répétitions ... heureusement Jérôme est là pour réparer. Nous la perdons de vue le soir avant le bivouac car étant moins chargée sans pépins techniques elle va logiquement plus vite ! Nous la reverrons avec plaisir plus tard à Salta et qui sait peut-être encore sur les routes car nous allons dans la même direction : Cafayate. Nous croisons aussi un Argentin à vélo, comme il n'avait pas de bagage nous pensions qu'il faisait une promenade. Mais non ! Il roulait depuis 2000 km (17 jours) et prenait la direction de Lima en passant par l'Altiplano avec pour seul équipage de l'eau, du pain et des fruits. Et pour dormir ?  Les églises...

En Argentine il y a des arbres à fleurs mauves !
La route de la corniche entre San Salvador de Jujuy et Salta

Pas très rassuré Jérôme  en croisant un taureau solitaire
Impensable en voyant cette photo : il fait plus de37ºC à l'ombre !
Avant d'arriver à Salta nous faisons notre premier bivouac argentin au bord d'un lac sur de l'herbe bien verte avec de beaux arbres en compagnie d'une trentaine de chevaux et de quelques vaches. Ça change des bivouacs de Bolivie secs, poussiéreux avec des cactus et des lamas !




En Argentine, il y a des arbres à fleurs rouges

A Salta nous prenons nos quartiers dans une charmante  petite auberge La Posta, le soir un gros orage éclate et la grêle tombe ! Nous sommes bien contents de ne pas être sous la tente .. Deux autres cyclistes de Bordeaux Les Zwoofff nous y rejoindrons avec le pantalon de Jérôme qu'ils ont récupéré dans un hôtel du Sud Lipez où il avait été oublié... Merci pour le service !
Nous continuons notre dégustation de glaces après la visite du musée archéologique de haute montagne (le MAAM), quand on mêle andisme et archéologie les découvertes sont troublantes, impressionnantes !!!!

Salta
Il y a même des glaces au schtroumph

Et maintenant
Nous sommes a Iguazu sans nos vélos, nous avons trouvé un vol en promo de dernière minute pour l'aller, cela nous a permis d'éviter les 24 heures de trajet en bus qu'il sera difficile d'éviter pour le retour ...
Bonnes vacances de la Toussaint à vous ! Profitez-en pour manger des pains au chocolat (bande de veinards) et nous on se rattrape sur les glaces, comptez sur nous...


Nos nouvelles couleurs
Le drapeau Argentin

Le drapeau Aymara




11 commentaires:

  1. Grosses bises à vous de la part de nous cinq !!!

    RépondreSupprimer
  2. Good news !!!
    Nouvelles aventures, il va y avoir du steak dans les assiettes !!! Ça ne marche pas les cartes routières contre les veaux ????
    Ici c'est enfin les vacances .... On atterrit enfin !

    RépondreSupprimer
  3. Merci! C'est les vacances avec un dimanche au Nausicaa en terrasse sous 25° et plein de monde dans l'eau!!! Nous aussi on mange de bons desserts (p'tit clin d'œil à Emma)!!
    Goutez bien tous les parfums!!!
    J'adore les arbres à fleurs mauves!
    Bisous bisous de nous 3.
    Tata Val
    PS: aujourd'hui pluie et vent: l'hiver approche et notre poêle arrive bientôt!!!

    RépondreSupprimer
  4. Récit toujours aussi agréable et passionnant à lire, magnifiques photos, sans oublier le petit clin d'oeil de La Quiaca (BRUZ 10053 Km)
    Bon vent vers le Sud
    RC

    RépondreSupprimer
  5. c'est un vrai plaisir de vous lire à chaque fois et de voir les magnifiques endroits que vous traversez! çà nous fait beaucoup rêvé. Super la vidéo de vos amis quebecquois, c'est sympa de vous voir en mouvement, et les geysers en video c'est encore mieux! on a fait également un petit tour sur leur blog, il y a vraiment des photos magnifiques! vous avez beaucoup de chance de vivre cette aventure, vous nous faites très envie d'aller découvrir tous ces endroits! Bonne route, et à très vite pour la suite.
    PS: Emma et Justin ont aussi des vacances pour l'école????!

    RépondreSupprimer
  6. nous on a rangé les robes à bretelles, les shorts et vidé le tiroir des glaces...maintenant c'est girolles, soupes et manteau!!!!
    Bisous à vous de nous...
    Les latouches

    RépondreSupprimer
  7. Hola,
    content de voir que vous avez toujours la pêche...nous, ça fait 2 mois qu'on est rentré mais on a toujours ces images dans la tête, et toujours l'envie de repartir.
    bonne route et profitez bien.
    Bertrand, Maud et Estéban

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour la petite famille bretonne!
    Nous sommes bien heureux de vous lire ce soir!
    Il est vrai que nous avons roulé un peu plus vite depuis que nus avons quitté Tilcara mais la gastro s'est chargé de nous ralentir un peu à Santa Maria! Merci d'avoir partagé la vidéo et le lien pour les photos sur votre blog! Denise travaille sur sa dernière newsletter qui traite des mêmes étapes et devrait la mettre en ligne demain!
    Bonne route!
    xox
    Charles et Denise

    RépondreSupprimer
  9. C'est une blague ! C'est Justin ou la bestiole bleue dans l'arbre ?
    Chloé

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour,
    Qu'elle est la race de ces chevaux :mustang ou quater horse ??
    Lucie Le Du

    RépondreSupprimer
  11. The King Casino - Atlantic City, NJ | Jancasino
    Come on https://septcasino.com/review/merit-casino/ in https://febcasino.com/review/merit-casino/ the King Casino septcasino.com for fun, no https://jancasino.com/review/merit-casino/ wagering 토토 사이트 홍보 requirements, delicious dining, and enjoyable casino gaming all at the heart of Atlantic City.

    RépondreSupprimer