samedi 10 mai 2014

Pinos des Charentes - Essai du matériel

Nous avons profité des vacances de printemps pour faire un essai grandeur nature de nos 2 tandems Pino. 
Dix jours de vélo entre Toulouse et Saint-Nazaire sur Charente.
Nous avons parcouru le canal latéral à la Garonne, la piste cyclable Roger Lapébie à l'est de Bordeaux, les pistes cyclables du Médoc, le bac sur la Gironde et enfin les pistes de de Charente maritime.





Nos étapes sur la carte
Itinéraire approximatif
Le départ
De Rochefort nous avons pris le train pour Toulouse avec notre tandem Pino (ou plutôt nos 2 demis tandem, car nous l'avons démonté pour simplifier l'embarquement). A Toulouse nous sommes accueillis à la gare par Philippe et Sandrine chez qui nous avons récupéré notre seconde monture avec laquelle ils ont déjà voyagé un an autour du monde en famille (Allons voir si la terre est ronde). Nous passons une agréable soirée chez eux en compagnie de la famille Dagicour également tourdumondiste et voyageur à vélo. Ils nous mettent l'eau à la bouche ...

Le lendemain, Philippe, Sandrine et Anne nous guident à travers Toulouse pour rejoindre le canal et prendre la direction du nord. Notre première étape nous amènera sous les gouttes jusqu'à une sympathique maison de warmshowers (réseau d'hébergement de cyclo-randonneurs) les Sixtette à roulette qui ont déjà voyagé à vélo pendant un an avec leurs 4 enfants, nous y passerons une bonne soirée à écouter leurs récits de voyage.
A Toulouse avec Anne et Sandrine

Claire  (cycliste confirmée - 8000 km au compteur) et Emma (débutante)

Le canal latéral à la Garonne
Nous poursuivons pendant 3 jours la remontée du canal latéral à la Garonne, les nuits se font désormais sous tente au camping. Nous en profitons pour tester le réchaud bois Kuenzi avec le cassoulet local. La piste cyclable est bonne. Les écluses sont souvent très jolies et le passage des ponts canal un événement pour les enfants.
Nous découvrons aussi que l'on ne passe pas inaperçu en voyageant avec des tandems Pino.

Au menu du soir : Cassoulet au feu de bois

Le chat du camping de Sérignac

 Le pont canal de Moissac


Belles couleurs du canal aux alentours de Meilhan sur Garonne

La piste Roger Lapébie
Au niveau de la Réole, on quitte le canal pour rejoindre le départ de la piste cyclable Roger Lapébie à Sauveterre de Guyenne. La jonction n'est pas fléchée et à cela s'ajoute quelques côtes assez sportives. En revanche la piste Lapébie est très roulante et sans trop de dénivelés. Nous avons apprécié notre étape à Rauzan, le camping se situe au pied d'un château qui mérite le détour.
La traversée de Bordeaux pour rejoindre le camping se fait sans problème sur piste cyclable.


Il pleut mais on rigole 

 Le château de Rauzan
La route vers Rauzan

Le tunnel sur la piste Lapébie au niveau de La Sauve



Les landes de Gascogne 
Après Bordeaux, direction ouest. Heureusement le vent ne souffle pas et nous pouvons tenir un bon rythme sur d'interminables lignes droites.Ici les pistes sont bordées de pins. Le soleil est avec nous et illumine le lac de Lacanau à notre arrivée. Nous arrivons suffisamment tôt pour profiter de la plage du Moutchic et de la piscine du camping.
Après ces premiers jours, nous sommes bien rodés : nous faisons des étapes de 60 km, arrivons à partir tôt le matin et maîtrisons le rangement dans les sacoches.


Pédaler, ça creuse !

Juste après Lacanau la remontée des Landes est plus intéressante, la piste serpente dans un paysage remarquable au niveau de l'étang de Cousseau.  Les moustiques s'y plaisent également et nous empêchent de nous attarder dans le coin  ...
Les rives du lac d'Hourtin sont également très agréables à parcourir à vélo.



Le lac d'Hourtin


Après Montalivet, la route à travers les dunes

Fin des Landes, embarquement pour Royan


Charente maritime
Après le bac sur la Gironde, nous poursuivons jusqu'à Marennes après une étape de 80 km. Nous profitons pleinement d'une pause au bord de l'eau à Saint Palais sous un rayon de soleil. La suite de l'étape se passe sous une pluie fine avec un passage délicat pour les vélos sur le pont de la Seudre.
Le lendemain nous quittons la vélodyssée (eurovélo 1) pour passer à Brouage (place forte) pour rejoindre Rochefort par le pont transbordeur. La traversée du marais de Brouage nous permet d’apercevoir cigognes, cygnes et hérons...
A Rochefort, différentes visites sont possibles : ce sera l'Hermione pour les gars et l'exposition Jacques Demy pour les filles "Nous sommes deux sœurs jumelles...".


Le pont transbordeur de Rochefort
L'Hermione

Moussaillon Justin au rapport

Convoi exceptionnel de Pinos des Charentes

6 commentaires:

  1. Bravo, moi je suis déjà admirative de votre expédition dans le sud-ouest! Vivement la suite!

    Isabelle

    RépondreSupprimer
  2. Vos photos témoignent que la bonne humeur était au rendez-vous! Le château de Rauzan, on ne connaissait pas! Sympa ce blog, et c'est vrai qu'on a hâte de lire la suite!

    la famille Dagicour

    RépondreSupprimer
  3. Bravo bon courage pour votre périple

    RépondreSupprimer
  4. LA FAMILLE JONCOURT VOUS DIT BON VOYAGE ET BONNES DECOUVERTES
    BISOUS DE KERMABUAN

    RépondreSupprimer
  5. Derniers préparatifs.....des petites puces qui n'en peuvent plus d'attendre le départ !!!!!
    Nous avons hâte de vibrer et de voyager avec vous. Vivement que nous découvrions vos premières impressions, sensations......
    Gros gros des Groslandais ; on vous aime tous très très fort !!!
    Bon voyage et à très très bientôt......

    RépondreSupprimer
  6. We provide top-notch customer service to organizations in industries such as financial companies, enterprise capital, manufacturing, non-profit, technology, schooling, legal, professional companies and government. An skilled printer could print 2,000 or extra sheets per day from one plate. Print-on-demand companies supply an accessible place to begin for brand spanking new|for brand new} Electric Heating Pads entrepreneurs or for anyone who just wants to test an idea earlier than they cash on|put cash into} it.

    RépondreSupprimer